Reflet Salvéo récompense un projet dédié aux jeunes

99

L’offre active est un sujet qui est sur toutes les lèvres en ce qui concerne la promotion des services en français. Cependant, si l’offre existe, il arrive souvent pour les francophones de passer à côté, et cela à cause d’un manque d’information.

C’est notamment à ce problème qu’entend s’adresser l’organisme de santé Reflet Salvéo en lançant sa quatrième édition de Ma communauté s’engage, sur le thème de l’offre et la demande active.

Cette année, c’est l’organisme socioculturel People of Motherhood – Un monde de culture (PoM) qui a remporté l’appel à projets. Celui-ci a été sélectionné parmi huit candidatures par un jury composé d’un membre de l’équipe de Reflet Salvéo, un membre de son conseil d’administration, quatre de ses bénévoles, ainsi que d’un représentant d’un gagnant de l’édition précédente.

PoM a été créé il y a 12 ans par Olga Lambert et Georgette Amihere. Reconnu pour son action en développement socioculturel et économique pour la promotion des cultures et des arts africains, l’organisme investit dorénavant le domaine de la santé et du bien-être et compte s’adresser directement aux jeunes.

« Le projet de PoM est un beau projet, et nous sommes enthousiastes à l’idée de les soutenir. La communauté francophone a beaucoup de talents et de ressources, et c’est un avantage dont nous tirons parti. Ensemble, nous pouvons améliorer nos services en français », a déclaré Gilles Marchildon, directeur général de Reflet Salvéo.

Le projet de PoM, qui a mérité un chèque de 6000 $ au cours d’une cérémonie diffusée sur Facebook Live et Périscope, se fera avec un groupe de jeunes francophones qui seront formés, informés, sensibilisés et outillés tant sur le plan technique de la production vidéo, que sur celui de la santé et d’un mode de vie sain.

L’idée de ce projet est venue à l’organisme lors de l’organisation d’un concours de beauté. « On a fait un concours pour éduquer les gens à s’aimer. Tu peux avoir des formes rondes et être en beauté, être saine », rapporte Olga Lambert.

Avec ce concours, l’organisme s’est rendu compte qu’il était très difficile de trouver des jeunes prêts à y participer en raison d’un manque de confiance en soi.
« On a pensé que ce serait l’occasion de faire quelque chose pour ces filles et ces garçons. L’idée est que ces jeunes soient en bonne santé mentale et en bonne santé physique », explique Georgette Amihere.

Accompagné d’un coach, d’un nutritionniste et d’un vidéographe, PoM filmera un groupe de jeunes, délimitant avec eux leurs objectifs de santé physique et mentale et suivant leurs avancées tout au long du parcours.

« Le but est de montrer qu’il y a des services en français. Même s’ils n’ont pas eu recours à ces services, avec la vidéo les jeunes sauront qu’ils existent », note Olga Lambert.

PoM bénéficiera du soutien technique de Reflet Salvéo pour mener à bien son projet qui compte présenter sa vidéo terminée au mois de septembre. La série de vidéos réalisées avec un vidéographe sera par la suite proposée aux différentes écoles du Grand Toronto et servira d’exemples d’idées à suivre pour rester en santé, physiquement et mentalement, tant sur le plan de la nutrition que du sport.