Des stations pour l’hiver

33

Pour la troisième année consécutive, l’art public s’invite sur les plages de The Beaches avec la compétition de design internationale Winter Station présentée jusqu’au 27 mars.

Couvrant les plages de Balmy, Kew et Ashbridges Bay au sud de la rue Queen Est entre les avenues Woodbine et Victoria Park, les installations temporaires invitent à réinterpréter le front de mer dans son atmosphère hivernale.

Comme chaque année, l’appel à projets se faisait selon un thème qui donnait le ton pour les jeunes designers. En invitant les artistes à proposer des projets sur le thème Catalyseur, l’évènement semble spécialement à propos en ces temps de recherches politiques, culturelles et sociales vers quelque chose de meilleur.

Enfin, la compétition s’inscrit cette année dans une invitation éthique avec une considération demandée aux artistes de proposer des installations propres, en matières renouvelables.

Parmi les six grands gagnants, on compte les artistes Asuka Kono and Rachel Salmela (Toronto) et leur œuvre I See You Ashiyu qui devrait faire des émules.

Les jeunes designers torontois proposent au public d’expérimenter les éléments à travers interaction de l’eau et de la vapeur en réinterprétant la source thermale japonaise.

L’occasion de découvrir une expérience immersive aquatique en plein milieu du paysage sévère de l’hiver.

L’installation North du studio PERCH basé à Montréal interroge la fragilité du Grand Nord entre puissance et déséquilibre. En suspendant 41 sapins en plein air et ainsi créant une voûte colorée qui se détache sur le bleu du ciel, les designers du studio Perch entraine le spectateur au cœur d’une forêt suspendue dont les aiguilles des arbres, tombant peu à peu au sol, marquent le temps qui passe.

Collective Memory de Mario García (Barcelone, Espagne) et Andrea Govi (Milan, Italie) a pour but de catalyser une mémoire collective en hommage à l’immigration. Les visiteurs sont invités à insérer leurs histoires et leurs anecdotes dans l’œuvre réalisée en bouteilles faites de plastiques recyclés.

Les artistes Dionisios Vriniotis, Rob Shostak, Dakota Wares-Tani et Julie Forand (Toronto) offre une pièce d’art public sur le thème de la bouée. Entre objet et silhouette, le visiteur pénètre dans une installation toujours en mouvement dont les bouées seront ensuite offertes à des écoles de la ville.

Joao Araujo Sousa et Joanna Correia Silva (Porto, Portugal) revisitent le phare traditionnel avec The Beacon, une œuvre ultra-moderne et minimaliste. The Beacon se veut être un lieu de dépôt temporaire d’articles non périssables tels que des aliments en conserve ou des vêtements qui seront, par la suite, remis aux organismes de bienfaisance partenaires du projet.

Des œuvres poétiques à découvrir en famille et entre amis pour une nouvelle approche du lac Ontario au cœur de l’hiver.