Brianna Leblanc, une grande gagnante à l’école Jean-Paul II

91
Sur la photo, Hailey Thys (finaliste), Brianna Leblanc (gagnante de la 2e place au Canada) et Winston Fournier (finaliste) ont été honorés pour leur participation au concours « Présente-moi ta femme d’exception » en compagnie de l’enseignante Tiffany Reid, l’éditeur Denis Poirier, l’enseignante Johanne Joly et la directrice Lucie Elliott.

Tous rassemblés dans le gymnase au retour de la récréation, les quelque 300 élèves et le personnel de l’École élémentaire catholique Jean-Paul II à Whitby ont honoré trois des leurs le mercredi 1er février.

En effet, ce jour-là, les jeunes Hailey Thys (finaliste), Brianna Leblanc (gagnante de la 2e place au Canada) et Winston Fournier (finaliste) ont été honorés pour leur participation au concours « Présente-moi ta femme d’exception ». Pour l’occasion, au nom de l’Association de la presse francophone (APF), Denis Poirier, éditeur du journal Le Métropolitain était sur place pour remettre les prix et certificats aux finalistes et à la gagnante.

La maîtresse de cérémonie et enseignante de 6e année, Johanne Joly, s’est d’abord adressée au groupe pour décrire comment les deux classes de 6e en étaient venues à participer au concours de l’APF.

« Dans le cadre d’un module du programme du Baccalauréat international offert à l’école, il est question des différents enjeux, y compris la situation des femmes, qui ne sont pas les mêmes partout dans le monde. Comme nous venions de terminer ce module, ce concours est tombé juste à point, car il y était entre autres question du droit de vote des femmes, et il encourageait les élèves à dessiner une femme d’exception. »

C’est ainsi que les élèves des deux classes de 6e année se sont mis à la tâche et ont dessiné chacun leur « femme d’exception ». Parmi ceux qui se sont particulièrement démarqués, deux ont choisi un membre de leur famille alors que l’un a choisi une personne mondialement connue. Haley a choisi sa mère, Winston a présenté Marie Curie (physicienne et première femme à remporter un prix Nobel) et Brianna a dessiné sa tante, une policière qui fait également du bénévolat auprès des malades. « Quand elle parle de sa tante, ses yeux s’illuminent », commente son enseignante, Mme Joly.

C’est donc avec un immense plaisir que Denis Poirier a remis un certificat et un recueil de bandes dessinées aux trois élèves. Puis, il a offert un chèque à celle qui a mérité la deuxième place à l’échelle nationale.

La brève cérémonie s’est terminée avec la prise de photos des lauréats tandis que les autres élèves retournaient tranquillement dans leurs classes respectives pour la période du lunch.